Les Sunbeam Lotus


 

La description de ce véhicule a été réalisée à partir de documents publicitaires de l'époque, de souvenirs, de ressentis personnels, ainsi que de l' excellent article sur la Sunbeam Lotus paru dans le n° 37 d'Auto Passion de juillet 1990.



Guy Frequelin Des o Dell

La première remarque sera bien sûr "non ce n'est pas une Horizon 2 portes avec un gros moteur!", malgré le fait que j'en ai possédé une et que ce soit une voiture que j'ai beaucoup apprécié.
La Sunbeam Lotus est en fait l'assemblage de la caisse d'une petite berline anglaise, la Sunbeam, et de l'ajout d'un moteur issu d'une grande marque de voiture de course , le
lotus 2,2 L , 16 soupapes. Cette idée résultant des pensées de Mister Des o Dell.

 

 

 l'atelier de Coventry

Nous sommes en 1977 .
Le point de départ est donc la course automobile, car la création du monstre n' est due qu'au fait qu'il fallait remplacer les Chrysler Avenger vieillissantes.
La première voiture est assemblée, et fait ses premiers pas en compétition. Les résultats sont encourageant dans la catégorie expérimentale au rallye des 1000 pistes .
A l'issue de ces premiers exploits il est décidé par la firme Chrysler d' en fabriquer 399 autres en vue de l'homologation en groupe 4.
Nous sommes en juillet 1979 , le groupe PSA propriétaire de la firme Chrysler Europe décide que cette partie du groupe s'appellerait désormais TALBOT.
Par chance la politique sportive est maintenue et le lancement de la production va démarrer, les premiers modèles arrivent en France fin 1979
Le chiffre des 1000 véhicules est rapidement atteint , ce sera donc l'homologation en groupe 1 et 2 .

Les années 1980 et 1981 verront de nombreux succès en compétition avec une couronne de champion du monde des constructeurs et la couronne de vice champion du monde des conducteurs de notre Guy Frequelin local ( effectivement , je suis chauvin . Ce pilote est comme moi originaire de la Haute Marne et de la belle ville de Langres en particulier . Ce pilote a toujours été mon idole )

 

 

Jean Paul Bouquet Philippe Kruger

2 amateurs en bagare dans la coupeTRT


 Les principaux résultats en compétition 
année
épreuves
équipages
clt scratch

1979

San Remo

11

Pond-Gringrod

4e

4

Nicolas-Todt

abandon

Tour de Corse

4

Nicolas-Todt

accident

RAC

17

Pond-Gringrod

moteur

Championat mondial

14é

1980

Monte Carlo

18

Frequelin-Todt

accident

Portugal

16

Frequelin-Todt

3éme

20

Toivonen-Lindqvist

abandon

1000 lacs

38

Enama-Ahava

9éme

17

Fischer-Gootliel

abandon

12

Toivonen-Lindqvist

accident

San Remo

5

Frequelin-Todt

4éme

16

Toivonen-Lindqvist

5éme

Tour de Corse

2

Frequelin-Todt

accident

RAC

16

Toivonen-White

1er

10

Frequelin-Todt

3éme

13

Russel Brookes-Bryant

4éme

championat mondial

6éme

1981

Monte Carlo

16

Frequelin-Todt

2éme

8

Toivonen-Gallager

5éme

Suede

26

Fagerlind-Gustavson

abandon

Portugal

9

Toivonen-Gallager

2éme

3

Frequelin-Todt

6éme

Tour de Corse

2

Frequelin-Todt

4éme

9

Toivonen-Gallager

abandon

Acropole

6

Frequelin-Todt

4éme

11

Toivonen-Gallager

abandon

Codassur

2

Frequelin-Todt

1er

Bresil

1

Frequelin-Todt

2éme

1000 lacs

9

Blomquist-Cedenberg

8éme

6

Toivonen-Gallager

abandon

San Remo

11

Toivonen-Gallager

2éme

15

Ormenzano-Berro

10éme

3

Frequelin-Todt

abandon

RAC

14

Blomquist-Cadenberg

3éme

17

Russel Brookes-Broad

accident

1

Toivonen-Gallager

abandon

4

Frequelin-Todt

accident

Championnat mondial

1 er

1982

Portugal

11

Fischer-Gottlieb

abandon

1000 lacs

14

lLine-Virtanen

5éme

San Remo

14

Ormezzano-Berro

abandon

RAC

6

Blomquist-Cadenberg

8éme

13

Frequelin-Fauchille

11éme

Championnat mondial

10éme

Voilà pour l'origine de la bête

Revenons maintenant à la description de La Talbot Sunbeam Lotus


 
la première face avant
Une sunbeam lotus c'est : (surtout)
- 1 moteur , 2172 cm3 tout en aluminium

- 2 arbres à cames en tête

- 2 carburateurs double corps del 'orto de 45

- 1 échappement 4 dans 2 et dans 1

- une puissance de 150 cv et 20,7 m/kg de couple à 4800 tr/mn

- 1 boite de vitesse ZF 5 rapports

la première version civilisée

Mais c'est aussi : (hélas)
- 1 pont arrière rigide sans auto-bloquant

- des suspensions avant mac pherson provenant de la sunbeam ti

- des freins à disques à l'avant et tambours à l'arrière

 

le tout pour un poids de 960 kg

l'âme de la bete

Moteur
4 cyl en ligne, alesage x course 95,2 mm x 76,2 mm
cylindrée 2172 cm3, régime maxi 6750tr/mn, puissance 150 cv à 5600tr/mn, distribution par 2 arbres à cames en tête, 4 soupapes par cylindre, carter et culasse en alliage, alimentation par 2 carburateurs double corps dell'orto de 45.

vue en crevé du moteur 

Transmission 
aux roues arrières par pont rigide, boite de vitesse ZF 5 rapports et marche arrière

 le moteur de la mienne 

 Chassis
monocoque en acier ,2 portes , 4 places assises, suspension avant mac pherson, suspenssions arrières par essieu rigide,ressorts helicïdaux, ammortisseurs télescopiques, freinage avant disques, arrière par tambour, jantes en aluminium 6x13 , pneumatiques 185/70/13

Au volant

Malgré un intérieur on ne peu plus triste ( que de noir ) on trouve quand même une instrumentation complète.

A la mise en route on comprend tout de suite qu'il s'agit d' un véhicule sportif , quel bruit !

Sur la route

Après l' avoir bien mise en température on peut prendre des tours , elle ne demande que cela !
Tout s'enchaîne très vite , 1ere , 2eme , 3eme ... sans un moment d'hésitation , c'est fabuleux .
Mais attention si on se prend très vite pour Guy Frequelin , dès qu'il pleut et /ou que la route devient bosselée , il faut être sur ses gardes . L'arrière est très léger !

Comme il faut bien ternir le tableau , gare aux freins également , car si la monture s'élance très vite , elle s'arrête beaucoup moins vite !

l'interieur tristounet !

Attention aux excès !!!

sauvage !

Pour conclure , je dirais que c'est une voiture très attachante et que j'affectionne tout particulièrement , pour sa vivacité , son bruit , son plaisir de conduite .
J 'espère prendre beaucoup de plaisir à rouler avec, à l'occasion de rallyes historiques .
 

Pour comprendre pourquoi j'en suis tombé fanatique lisez la page suivante , L'Histoire de la mienne

 l'enfant est né


 Retour au menu